Lors de l'utilisation de lambeau,  la nécrose (mort du lambeau) consiste  une complication rare.

Elle favorisée par:

- le terrain: dyslipidémie, hypertension, artériopathie, tabagisme, intempérence alcoolique

- les antécédents de radiothérapie et ou de chirurgie

Cette nécrose est partielle, le plus souvent en périphérie, ou totale

Elle est due à un défaut de vascularisation 

Dans un premier temps le lambeau est:

-  vide et blanc lorsqu'il existe une insuffisance d'apport de sang artériel

-  congestif (gonflé) et bleu lorsqu'il existe un défaut de retour veineux

Le constat est le lus souvent rapide  (dés le lendemain l'aspect est caractéristique d'une nécrose débutante)

Dans un second temps il devient noir, puis si rien n'est fait s'éliminera spontanément;

Le plus souvent on effectue un parage chirurgical qui élimine ces tissu nécrosés

Pour les lambeaux libres) , un contrôle chirurgical des anastomoses vasculaires est précocement réalisé.

On a alors le choix entre

- une cicatrisation dirigée

- une greffe de peau dans un second temps

- un nouveau lambeau lorsque c'est encore possible