La prise en charge de la pathologie rhinosinusienne (nez et sinus)  s'adresse aux problématiques fonctionnelle, infectieuse, tumorale et esthétique.

Pour l'esthétique

Il s'agit essentiellement des rhinoplasties (correction de la forme du nez)

ou des rhinoseptoplasties (restauration de la perméabilité nasale et restauration de la forme du nez)

Le rhinophyma constitue une entité rare,

se manifestant par un épaississement de la peau du nez, formant parfois des excroissances exubérantes et disgracieuses

En pathologie fonctionnelle l'obstruction nasale est le symptôme prédominant

Lorsque le traitement médical a échoué, ou qu'il existe manifestement un obstruction mécanique,

différentes solutions chirurgicales existent:

   - turbinoplastie (coblation) ou turbinectomie partielle inférieure: action sur les cornets du nez

   - septoplastie:          correction de la cloison nasale sans effet sur la forme du nez .....................................

   - polypectomie:      ablation d'un ou de polypes des fosses nasales .................................................................

  - ethmoïdectomie : évidement des sinus ethmoïdaux ............................................................................................

La pathologie infectieuse ou de confinement des sinus :

reperméabilisation des ouvertures de ces sinus dans les fosses nasales par

   - ponction sinus maxillaire .................................................................................................................

   - méatotomie moyenne pour les sinus maxillaires.............................................................................................

    - sphénoïdotomie ...................................................................................................................................

   - ponction sinus frontal ........................................................................................................................

   - sinusotomie frontale ...................................................................................................................................................

    - marsupialisation d'une mucocèle ..................................................................................................

   - ethmoïdectomie pour sinusite oedémato-purulente ................................................................

 

La pathologie tumorale concerne

- des lésions bénignes: par exemple

   * le papillome inversé .......................................................................................................................................

   * des formations osseuses exubérantes: ostéomes ...............................................................................

   * des dysplasies osseuses

- des lésions malignes, certaines d'origine professionnelles (menuisiers ...)......................................

La chirurgie rhinosinusienne permet aussi traiter le larmoiement chronique par dacryocystorhinostomie

Le saignement de nez (epistaxis)  peut nécessiter un geste chirurgical

 

La chirurgie est, à priori, endonasale (sans cicatrice externe), en video-assistance,

et si nécessaire avec navigation par ordinateur (CAO: Chirurgie Assistée par Ordinateur).

La chirurgie en video-assistance consiste pour l'opérateur

à utiliser des optiques rigides

introduites dans les fosses nasales 

et à opérer en regardant  un écran 

Cette technique permet une chirurgie minimale invasive,

par les voies naturelles.

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans les cas difficiles , par exemple

- en chirurgie de reprise 

où l'anatomie à été modifiée par les interventions précédentes

- ou pour atteindre des zones difficiles d'accès ,

on a recours à la Chirurgie Assistée par Ordinateur (CAO).  

Ce système permet à l'opérateur

de ne pas se fier uniquement à la vue endoscopique 

mais de recaler virtuellement, en permanence, l'extrémité de ses instruments

sur le scanner préopératoire .

Les informations sont regroupées sur un écran unique.

Polypectomie endonasale avec microdébrideur

La pathologie traumatique

Réduction des fractures du nez