Le rhinophyma se manifeste par un épaississement de la peau du nez, avec des exhubérances inesthétiques.

 

Dans les stades précoces le traitement peut être médical avec de l'isotrétinoïne (Roaccutane)

 

Dans les stades avancés le traitement  est le plus souvent chirurgical.

(la radiothérapie externe a aussi été proposée)

La chirurgie consiste en:

- une décortication, c'est à dire une abrasion de cette peau pathologique,

- puis une cicatrisation dirigée afin de retrouver la forme naturelle du nez.

Elle se pratique sous anesthésie générale ou locale

Les moyens utilisés sont variables: fraises diamantées, bistouri électrique monopolaire, laser CO2 ou Erbium YAG, radiofréquence.

Le choix dépend des habitudes de l'opérateur et des caractéristiques du rhinophyma.

La cicatrisation est dirigée . Elle nécessite 3 à 4 semaines; elle est  obtenue grâce à des pansements quotidiens avec des pommades antibio-corticoïdes.

Dans certains cas une greffe de peau est proposée.

Ci dessous un exemple de rhinophyma traité par Coblation

(Coblator II de Smith and Nephew avec wand EVAC 70 (puissance coblation 7 - coagulation 3))

Ce dispositif permet de travailler à basse température (65°C) par rapport aux autres procédés et de pouvoir réaliser en même temps le contrôle du saignement.

Cas N° 1

Cas N° 2

Un peu d'histoire 

Rhinophyma: its various medical descriptions until its final denomination in the 19th century
Albert Mudry, Philippe Mudry and Wolfgang Pirsig

Bibliographie pour les professionnels

1.   Hetherington HE. Coblation-assisted decortication for the treatment of rhinophyma. Laryngoscope. juin 2009;119(6):1082‑4.

2.   Roje Z, Racic G. Management of rhinophyma with coblation. Dermatol Surg. déc 2010;36(12):2057‑60.

3.   Timms M, Roper A, Patrick C. Coblation of rhinophyma. J Laryngol Otol. juill 2011;125(7):724‑8.

4.   Sahin C, Turker M, Celasun B. Giant rhinophyma: Excision with coblation assisted surgery. Indian J Plast Surg. déc 2014;47(3):450‑2.