La septoplastie est une chirurgie qui consiste à corriger les déviations de la cloison nasale, 

responsables d'une gêne respiratoire.

En relevant la pointe du nez on peut diagnostiquer les déviations les plus antérieures.

 

 

 

 

Sinon on réalise, à la consultation, aprés pulvérisation  nasale d'un spray d'anesthésique, une endoscopie avec une fibre optique souple.

Il s'agit d'un examen indolore qui permet

- d'analyser les déviations postérieures

- parfois de diagnostiquer une autre cause d'obstruction nasale que la déviation de cloison (polype , hypertrophie des cornets, végétations adénoïdes)

 

 

 

 

La déviation de la cloison est aussi bien visible sur un scanner du massif facial.

Cet examen n'est cependant pas indispensable au diagnostic ni non plus nécessaire pour la chirurgie.

Certaines équipes évaluent la résistance nasale par rhinomanométrie.

 

 

 

 

 

 

 

 

La chirurgie utilise des voies d'abord dissimulées qui ne laissent pas de cicatrice.

La septoplastie ne modifie pas la forme du nez. (sinon il s'agit d'une rhinoseptoplastie pour nez dévié, ou déviation septale avec demande cosmétique)

La douleur post-opératoire est modérée.

La chirurgie peut être réalisée en ambulatoire ou avec  une surveillance d'une nuit.

Un méchage est laissé en place 24 à 48h00.

De fines plaques de silicone sont placées de part et d'autre de la cloison pour servir de tuteur.

Elles sont généralement laissées 4/5 jours. Le retrait, effectué en consultation, est indolore.

Il n'y a pas de "plâtre".

Les soins post-opétaoires sont effectués par le patient. Il s'agit de lavage des fosses nasales au sérum physiologique et des sprays de corticoïdes.

Un arrêt de travail d 'une semaine est généralement suffisant.

 Il faut éviter pendant un mois toute activité où existe un risque de traumatisme nasal.

fiche d'information de Société Française d'ORL sur la septoplastie