pour les professionnels

 

 

 

Les goitres du fait de leur volume

- outre le caractère inesthétique,

- peuvent devenir plongeants, c'est à dire avoir une extension au dessous des clavicules

et engendrer une gêne à la respiration et/ou à la déglutition,

par compression de la trachée et ou de l'oesophage.

 

Dans certains cas, le goître n'est quasiment pas visible car il a un développement  essentiellement dans le thorax,

                                il n'y a pas de symptôme.

C'est une découverte fortuite lors d'une radiographie du thorax

réalisée pour une raison médicale sans rapport avec un problème thyroïdien.

logo main pointeur.png

Un scanner du cou et du thorax est indispensable avant la chirurgie

Goitre unilatéral droit

​trachée déviée et écrasée

Goitre bilatéral

​trachée en place, écrasée

La chirurgie se fait dans la très grande majorité des cas par une incision cervicale seule . (cervicotomie exclusive)

Thyroïde extraite en monobloc par voie cervicale

Exceptionnellement une incision verticale avec section du sternum est nécessaire,

en association avec l'incision cervicale . (abord cervico-thoracique)

Goitre avec syndrome cave. Extraction nécessitant une section partielle du sternum (manubriotomie)