La préservation des parathyroïdes est une priorité de la chirurgie thyroïdienne

Elles sont particulièrement exposées et peuvent être:

- emportées dans la pièce de thyroïdectomie ou le curage ganglionnaire récurrentiel

- ou dévascularisées

Outre la parfaite connaissance anatomique et l'expérience chirurgicale pour les sauvegarder,

on peut actuellement faire appel à des technologies utilisant une propriété particulière:

leur fluorescence lorsque qu'elles sont éclairées par une longueur d'onde spécifique proche de l'infra rouge, en anglo-saxon: NIRAF (Near Infra Red AutoFluorescence)

On distingue 2 concepts :

- l'imagerie de fluorescence per opératoire (imaging-based device)

- la  détection par sonde                                 (fiber probe based device)

1. L'imagerie de fluorescence per opératoire des parathyroïdes a 3 intérêts

-  elle permet leur repérage 

- elle analyse leur vascularisation après injection intraveineuse de vert d'indocyanine 

   * pour guider leur dissection

   * pour contrôler leur vitalité  en fin de chirurgie

et dans le cas contraire indique leur réimplantation

1. Repérage des parathyroïdes

par autofluorescence

logo main pointeur.png

2. Analyse de la vascularisation

logo main pointeur.png

3. Contrôle de la vitalité

autofluorescence en chirurgie thyroïdienne.png

Il existe d'autres applications avec l'injection du vert d'indocyanine:

- le contrôle de la vascularisation des lambeaux libres

- la détection du ganglion sentinelle

Fluobeam

- EleVision IR Platform de Medtronic

 Bibliographie

PDE NEO II

Fluoptics

2. la détection par sonde  permet le répérage per opératoire des parathyroïdes

à l'instar du neuromonitoring intermittent per opératoire pour le nerf laryngé inférieur 

logo main pointeur.png

Le système est capable de mesurer le niveau d'autofluorescence d'un tissu sur lequel est appliquée  une sonde.

Son utilisation en chirurgie de la thyroïde est basée sur le fait que l'autofluorescence du tissu parathyroïdien est significativement pus élevée que celle du tissu thyroïdien.

Un calibrage initial permet de déterminer le niveau d'autofluorescence du tissu thyroïdien.

Cette valeur sera comparée avec celle obtenue  lorsqu'on applique la sonde au contact d'une structure anatomique censée être de nature parathyroïdienne.

L'information donnée au chirurgien est visuelle et sonore.

La confirmation de l'identification visuelle de la parathyroïde est acquise lorsque le ratio avec le tissu thyroïdien est >  1.2

Bibliographie

Imaging or Fiber Probe-Based Approach? Assessing Different Methods to Detect Near Infrared Autofluorescence for Intraoperative Parathyroid Identification

J Am Coll Surg 2019 Dec;229(6):596-608.e3.

Giju Thomas, PhD, Malcolm H. Squires, MD, Tyler Metcalf, BS, Anita MahadevanJansen, PhD, John E. Phay, MD, FACS