Dans la maladie de Basedow,

il existe des d'anticorps  

dirigés contre les récepteurs à la TSH (R-TSH)

qui vont stimuler la thyroïde à l'instar de la TSH

et induire un  excés  de production d'hormones thyroïdiennes 

C'est une pathologie de la glande thyroïde

responsable d'une production excessive d'hormones thyroïdiennes (hyperthyroïdie)

En situation normale,

la production des hormones thyroïdiennes T3 et T4

est sous la dépendance de la TSH produite par l'hypophyse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le tableau clinique de la maladie de Basedow comprend

- outre le goitre

- des signes d'hyperthyroïdie (palpitations, amaigrissement, énervement, diarrhée, ...),

- il peut s'accompagner d'exophtalmie  qui donne un aspect d'yeux "globuleux".

Elle est due à une augmentation du volume tissulaire de la graisse orbitaire et des muscles oculomoteurs

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le diagnostic est donné par 

 

- le dosage sanguin

de la TSH, des hormones thyroïdiennes T3L, T4L, des anticorps antirécepteurs  de la TSH (TRAK)

 

- la scintigraphie de la thyroïde où existe une fixation diffuse et élevée du radiotraceur

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le traitement est médical ou chirurgical:

   - le traitement médical comprend:

       * les antithyroïdiens de synthèse:

          (Propylex, Neomercazole, Thyrozol, Basdène ...)

          Ils sont administrés par voie orale

          Le traitement dure plusieurs mois

          avec une surveillance biologique régulière des globules blancs , de la fonction du foie, de la TSH

          En effet ils peuvent être responsables

             . d'atteinte hépatique

             . de neutropénie (baisse anormale des globules blancs)

             . d'allergie avec urticaire et démangeaisons

       * l'administration d'iode radioactif

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   - le traitement chirurgical consiste en une thyroïdectomie totale

 

      Dans certains cas un traitement de l'exophtalmie est proposé

- médical (corticoïdes à forte dose, anticorps monoclonaux)

 - et/ ou chirurgical, c'est la décompression de l'orbitopathie Basedowienne qui peut être réalisée par voie endonasale ,

 * en éliminant la paroi osseuse interne de l'orbite,

* en ouvrant le "sac oculaire"

* et en laissant s'extérioriser "dans le nez" la graisse orbitaire

IRM des orbites

objectivant l'hypertrophie des muscles ocuomoteurs

Evolution de la scintigraphie après traitement par iode radioactif

Images en Ophtalmologie • Vol. IX • no 5 • juillet-août 2015