Le carcinome médullaire de la thyroïde est une forme particulière de cancer de la thyroïde.

- il est rare

- Il peut être dépisté par le dosage d'un marqueur sanguin: la thyrocalcitonine

- il est parfois d'origine génétique, ce qui nécessite  alors une enquête familiale

- Il est volontiers plus agressif que les cancers dits différenciés

- Son traitement est avant tout chirurgical adapté au taux de thyrocalcitonine et aux données de l'imagerie. Il n'y a pas de complément de traitement par iode radioactif

1. Il est rare

5-10% des cancers de la thyroïde.

Son incidence en pathologie nodulaire thyroïdienne se situe aux alentours de 1-2%.

Sa prévalence dans la population générale est estimée à 1/14,300

2. C'est un cancer qui sécrète la thyrocalcitonine en excès

Ce dosage est utilisé  dans le dépistage et le suivi des patients opérés

3.  Il peut être sporadique (cas isolé) ou familial dans 30% des cas

Il peut être associé à des maladies d'autres  glandes endocrines: parathyroïde / surrénale, dépistées par des dosages sanguins et urinaires.

 

Pour les formes familiales 95% sont d'origine génétique.

Le diagnostic est basé sur une simple prise de sang qui recherche d'une anomalie du gêne RET

Cette recherche est essentielle pour dépister d'autres cas méconnus dans la famille.

4. Le traitement passe par une thyroïdectomie totale et un curage des ganglions du cou modulé en fonction de l'imagerie et du taux initial de thyrocalcitonine.

Dans certains un traitement par radio- et /ou chimiothérapie est proposé

Pour les professionnels:

`