Les champignons peuvent être responsables de pathologies sinusiennes de présentation variable:

- la balle fongique​

- la rhinosinusite fongique allergique

- les sinusite fongiques invasives

1. La balle fongique

D'autres termes sont employés pour la désigner: truffe aspergillaire, mycétome, sinusite mycotique ...

Les sinus maxillaires sont les plus fréquemment atteints. L'origine dentaire est la principale cause (dépassement de pâte dentaire ...)

Les symptômes ne sont pas spécifiques de l'origine mycotique de la sinusite: douleurs, écoulement de pus par le nez, mauvaises odeurs parfois remarquées par l'entourage (cacosmie), ...

L'endoscopie des fosses nasales, réalisée en consultation peut montrer, un écoulement de pus en provenance du sinus en cause, un polype "sentinelle" ...

Le diagnostic est fortement évoqué par l'imagerie, en priorité le scanner du massif facial

Le traitement est chirurgical, il consiste à l'éradication totale de la balle fungique.

Il s'agit le plus souvent d'une chirurgie endonasale et en vidéo-assistance.

Pour le sinus maxillaire, il consiste à retirer le balle fongique en agrandissant l'ouverture naturelle du sinus maxillaire; il s'agit de la méatotomie moyenne.

Dans certains cas, elle est associée à une contre-ouverture, plus bas située, sous le cornet inférieur, c'est la méatotomie inférieure.

L'association des deux réalise la biméatotomie

Balle fongique sinus maxillaire. Dentascanner

Exemple de balle fongique du sinus maxillaire gauche,

sur corps étranger d'origine dentaire, 

Exemple de biméatotomie pour une balle fongique du sinus maxillaire gauche